SB Avocats Winner – Venture Capital Law Firm of the Year 2017


Le 16 mars 2017

«  »Good afternoon,

The M&A Today – Global Rankings – 2017 edition will provide our readership with a complete ‘Top Tier’ list. The edition identifies Global Leading Law Firms, Advisors and Financiers, who are firmly placed in the ‘Top Tier’ within their sector. The process is conducted via an international campaign, that is created through a Global poll of the readership, which asks the voting readers to put forward nominations for those firms that are, in their opinion ‘Top Tier’ within their chosen area of specialisation and sector.

The votes received and internally assessed by our Editors, and externally assessed by a panel of judges, who have been chosen for their experience and knowledge of the industry, provide a comprehensive list of firms and individuals that are truly ‘Top Tier’ and in essence set the benchmark for all others to follow.

It gives me great pleasure to deliver this announcement, which confirms you and your firm as ‘Top Tier’ within the M&A Today – Global Rankings – 2017.

Your ‘Top Tier’ recognition is as follows;

Boutique – Venture Capital Law Firm of the Year – France

During the nomination process several factors are considered.

The voting readers are asked to identify those firms that are noted for having a high degree of ability in complex situations, those that continually innovate, of course the level of service is of great importance as is overall value for money, in what continues to be a tough global economy.

In summary, the M&A Today – Global Rankings – 2017 ‘Top Tier’ program provides a benchmark of the very best of the best industry leaders, exemplary teams and distinguished organisations.

We are currently in the planning stages of producing the M&A Today – Global Rankings – 2017 edition, identifying those select, Leading Law Firms, Advisors and Financiers, allowing each to showcase their ‘Top Tier’ status. »

SB Avocats Winner – Venture Capital Law Firm of the Year 2016

Le 6 juin 2016

« Over recent months, Global Law Experts (GLE)www.globallawexperts.com has conducted its extensive nomination and research process for the 7th Annual Global Law Experts Awards. Theshortlisted candidates were judged on client testimonials, key cases, legal rankings, overall reputation, publication contributions, speaking engagements and the performance and standing of teams and individual lawyers.

 

I am pleased to confirm that your firm have been chosen as the winner in the Boutique category – Venture Capital Law Firm of the Year in France – 2016

 

During the recommendations stage we received over 120,000 responses from business directors, in-house legal counsel, independent law firms, high net-worth individuals, bar associations, visitors to theGLE website and LinkedIn users. These recommendations were combined with GLE’s own independent research in order to create a shortlist for each award category. »

SB Avocats Winner 2014 Global Law Expert Practice

GLE PRACTICE AWARDS 2014

« Over recent months Global Law Experts (GLE) www.globallawexperts.com, conducted its extensive nomination and research process for the 2014 Global Law Experts, Practice Area Awards. Earlier this month the awards panel convened and the winners were selected.The shortlisted firms were judged on client testimonials, key cases from the past 12 months, legal rankings, overall reputation, publication contributions, speaking engagements and the performance and standing of the team’s individual lawyers.

I hereby confirm that your firm have been chosen as the winner for the Boutique category – Venture Capital Law Firm of the Year in France – 2014

During the recommendations stage we received over 50,000 responses from business directors, in-house legal counsel, independent law firms, high net-worth individuals, bar associations, visitors to the GLE website and LinkedIn users. These recommendations were combined with GLE’s own independent research in order to create a shortlist of firms for each award.

GLE is the worlds leading online resource for locating specialist legal advisers for the services required by businesses, investors and individuals, the website has shown double digit user growth month on month since inception with currently over 100,000 registered users utilising the service. The awards have been running since 2010 and have helped many winners to further enhance their exposure to potential clients and to reaffirm their position as a market leader in their field. Our 2014 awards have taken many months to get to this stage and now we are in a position to announce your success which will help endorse your firms’ promotional message and ensure that being named as a winner provides unrivalled credibility to your firms’ expertise.« 

Vidéo du WorkShop The Family sur le « AIR »

Par Sacha Benichou  (SB Avocats)

En quoi consiste le «AIR» ?

Le principe est assez simple. Comme dans le cas d’une émission convertible, l’investisseur ne devient pas immédiatement actionnaire. Son entrée au capital est différée à la survenance d’un événement ultérieur, que ce soit un tour de financement ou un événement de liquidité. L’entreprise étant à un stade trop précoce pour évaluer avec pertinence sa valeur et le niveau de sécurité requis pour l’investissement, il y a un avantage indéniable à pouvoir différer le débat de la valorisation. L’Investisseur AIR sera récompensé du risque pris à investir early stage en bénéficiant d’une décote de prix par rapport aux conditions du second tour. L’investisseur AIR se laissera ainsi « aspirer » par les conditions qui seront ultérieurement négociées par un autre investisseur dont le métier n’est pas de faire de l’amorçage. Le AIR est un outil totalement personnalisable (Taux de Décote, Valorisation Cap, Valorisation Floor etc..) et devrait répondre à la plupart des situations. Le principal avantage du AIR est qu’il ne constitue ni de la dette, ni du capital : c’est du quasi-equity !

Actu’Entreprise : Interview sur le BSA AIR

« Start-up : L’innovation et les nouveaux usages en matière de financement

Le cabinet Sb Avocats a mis en place un nouveau modèle qui permet d’accompagner les start-up dans leur processus de levée de fonds. Ce nouveau dispositif nommé BSA AIR (accord d’investissement rapide). L’origine de cette innovation est un partenariat avec The Family, un accélérateur très actif en France. L’objectif de ce partenariat est de mettre en place un outil qui permette de réaliser rapidement une levée de fonds pour les start-up en phase d’amorçage. Finalement, quel est le contenu de cet outil ? Pour la start-up, il est nécessaire que la levée de fonds soit très rapide, économe et indolore. Il était nécessaire de supprimer tous les facteurs d’inerties que l’on trouve habituellement dans une émission d’emprunt obligataire ou dans une levée de fonds classique : l’intervention d’un CAC, le processus de la valorisation, la rédaction du pacte d’actionnaire et de toute la documentation liée. »

La suite de l’article et la vidéo sur actu’entreprise : http://www.actuentreprise.com/page_de_garde/start-up-linnovation-les-nouveaux-usages-en-matiere-financement/

 

SB Avocats distinguée comme « Venture Capital Law Firm of the Year » dans le classement 2014 du magazine CorporateIntl

Le 13 janvier 2014

corpintl

SB Avocats reçoit la distinction de « Venture Capital Law Firm of the Year » du 2014 Corporate Intl Magazine Global Award

Boîte_de_réception__42947_messages__273_non_lus_

SB Avocats agréé par l’ARJEL en qualité de sous-traitant de la société AMOSSYS, organisme certificateur

Par décision du collège de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne du 18 décembre 2013, SB Avocats a été accepté par l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL) en qualité de sous-traitant de la société à responsabilité limitée AMOSSYS SAS pour la réalisation des évaluations portant sur les parties juridique et financière de la certification.

Cette décision rappelle qu’un organisme certificateur ainsi que tout sous-traitant accepté par l’Autorité de régulation des jeux en ligne ne peut mener aucune mission de certification pour un opérateur de jeux ou de paris en ligne dont il a été, ou est, le conseil ou le prestataire ou s’il a été ou est celui de toute société qui contrôle un tel opérateur au sens de l’article L.233-16 du code de commerce.

http://www.arjel.fr/IMG/pdf/2013-105.pdf

SB Avocats et TheFamily inventent l’Accord d’Investissement Rapide (AIR) et vous l’offrent en open source !

En s’inspirant du « Safe » (Simple Agreement for Future Equity) de Y-Combinator, SBAvocats et TheFamily ont conçu l’Accord d’Investissement Rapide ou « AIR », un nouvel instrument juridique dont l’objectif est de permettre à une startup en phase d’amorçage de lever rapidement des fonds, avec un minimum de formalités et en faisant l’économie du débat, souvent compliqué, de la valorisation de la société et des droits préférentiels de l’investisseur (pacte d’actionnaires, ratchet, liquidité préférentielle etc.).

Le AIR devrait permettre d’éviter les problèmes habituellement rencontrés avec les émissions d’obligations convertibles.

Lire la suite

L’utilisation d’une marque en dehors de « la vie des affaires » est libre

La société Telfrance Série, producteur de la série télévisée “Plus belle la vie”, célèbre feuilleton quotidien diffusé sur la chaîne France 3, est titulaire des marques françaises “PBLV” et “Plus belle la vie”.

Madame Laurence C., fan de la série télévisée, a créé un site internet <www.pblvmarseille.fr>, et une page Facebook non officielle consacrée à cette série.

Contre toute attente, c’est Madame C. qui a assigné le titulaire de ces marques.
Lire la suite

Clauses de non-concurrence stipulées dans les actes de cessions

Par un arrêt en date du 8 octobre 2013, la Cour de cassation clarifie le régime des clauses de non-concurrence stipulées dans des actes de cession de droits sociaux.

Elle rappelle, au visa des articles 1131 et 1134 du Code civil que :

Attendu qu’une clause de non-concurrence prévue à l’occasion de la cession de droits sociaux est licite à l’égard des actionnaires qui la souscrivent dès lors qu’elle est limitée dans le temps et dans l’espace et proportionnée aux intérêts légitimes à protéger ; que sa validité n’est subordonnée à l’existence d’une contrepartie financière que dans le cas où ces associés ou actionnaires avaient, à la date de leur engagement, la qualité de salariés de la société qu’ils se sont engagés à ne pas concurrencer ;

Lire la suite